- PUBLICITÉ -
Coursol

Dave Coursol (au centre) et les membres de son équipe était particulièrement fiers de ce championnat remporté lors de la dernière course de la saison.

À la dernière course de la saison: Dave Coursol arrache le championnat québécois

Dave Coursol de Saint-Jérôme a remporté le 23 septembre dernier son premier championnat québécois de la classe Nascar Sportsman Lucas Oil en enlevant les honneurs de la toute dernière course de la saison, dans cette catégorie, à l’Autodrome de Saint-Eustache.

Tirant de l’arrière par huit points après les 11 premières courses sur son adversaire Stéphane Aubin (le fils de la légende Claude Aubin), Coursol (24 ans) a d’abord eu la main heureuse lors du tirage des positions de départ (en vertu d’un bon temps en qualifications) en enlevant la pôle (premier).

Pour s’approprier les grands honneurs, le Jérômien devait, rien de moins, que remporter l’épreuve pendant qu’Aubin (moins chanceux lors de la pige avec le 7eposition au départ) ne devait pas parvenir à terminer troisième ou mieux.

Au final, Coursol a gagné la course, alors qu’Aubin prenait la quatrième position.

Il a donc fallu départager entre les deux compétiteurs qui terminaient tous deux la saison avec 374 points à leur fiche.

En vertu de leurs deux victoires chacun durant la saison, Coursol et Aubin étaient encore à égalité. C’est une deuxième place de plus remportée par Dave en cours de saison qui lui a permis d’arracher le titre.

Un poursuivant tenace

Pour tout dire, cette victoire ultime n’a pas été chose facile, comme le racontait Dave Coursol au représentant d’Infos Laurentides samedi dernier.

Alors qu’il n’avait aucune marge de manœuvre et devait coûte que coûte remporter la dernière épreuve, Coursol, raconte-t-il, aura vu le détenteur de la deuxième position le talonner pendant les 50 tours de l’épreuve.

Comptez avec cela que c’est à partir de la mi-course qu’il a rattrapé les retardataires qui, heureusement, ne lui ont pas trop causé d’ennuis.

Dave Coursol arrachait ainsi le championnat le plus important de sa jeune carrière qui a commencé à l’âge de 15 ans («j’ai commencé à courir avant d’avoir mon permis de conduire…» souligne-t-il, amusé), supporté qu’il était par son père André qui a brillé pendant plusieurs années en course automobile.

Dave Coursol devra donc défendre son titre en 2019 alors qu’il s’agira de la dernière saison à l’Autodrome de Saint-Eustache dont la municipalité a fait l’acquisition récemment pour y aménager un parc industriel.

 

 

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top