- PUBLICITÉ -
Marjorie Front

Marjorie Dumoulin-Lafond ose évoquer la situation d’un couple qui s’engouffre dans le paraître plutôt que dans l’être dans son dernier roman.  

«Le journal intime de ma femme troublée»: un roman mature, coup de poing et bouleversant

Véronique Leblanc

rédaction@infoslaurentides.com

L’auteure jérômienne Marjorie Dumoulin-Lafond a été inspirée par les couples de la trentaine qui s’épuisent dans cette société de performance axée sur le culte de la beauté chez la femme. À force d’ignorer ce mal-être, certaines dames tombent et se perdent dans une vie extraconjugale.

Voilà un résumé du dernier roman de Mme Dumoulin-Lafond, «Le journal intime de ma femme troublée». Inspirée par «Madame de Bovary» de Gustave Flaubert, l’auteure a fait un clin d’œil en nommant son personnage principal Emma, tout comme dans le livre de l’écrivain du XIXsiècle. D’ailleurs, elle le cite au début: «L’avenir nous tourmente, le passé nous retient. C’est pourquoi le présent nous échappe.» Une phrase toujours actuelle en 2018.

L’histoire se déroule à Blainville. «Samuel, père de famille heureux, découvre par hasard le journal intime de sa femme Emma, dans lequel elle confesse ses états d’âme, ses désillusions et… sa liaison extraconjugale avec un ancien ami du secondaire revu sur Facebook. Il découvre que sa conjointe ne va pas bien, il ne veut rien briser et choisit de ne pas parler. Il passe ainsi à côté de tout», décrit Marjorie Dumoulin-Lafond.

Vaste inspiration en banlieue

La romancière a observé son environnement sur la Rive-Nord. «Beaucoup de femmes cherchent la perfection, super carrière, famille, couple… On veut être des superwomen, malheureusement plusieurs finissent par s’épuiser et certaines pensent même au suicide.» Dans ce roman, les thèmes de mal de vivre, la routine qui tue et l’infidélité sont au cœur des écrits.

«Emma délaisse son mari au profit de son impétueux amant et se laisse emporter au cœur d’une spirale dangereuse où la dépression et l’étourdissement des sens s’entremêlent sournoisement», décrit-elle. Malgré le côté sombre de ce roman, un message d’espoir est livré à travers les épreuves de ce couple qui semblait pourtant si parfait.

Marjorie Dumoulin-Lafond, diplômée en études littéraires, enseigne le français aux adultes. Elle s’est illustrée avec ses romans sensuels, dont la trilogie «Monsieur Addams». Elle termine un autre roman sur une thématique d’actualité portant sur les femmes.

 

 

 

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top