- PUBLICITÉ -
Front

Les Orioles de Saint-Jérôme (l’équipe Bantam 2 dans la catégorie B, sur la photo) seront du Tournoi Provincial Bantam St-Jérôme, présenté du 11 au 15 juillet. Photo Mychel Lapointe

En cette année du 65e anniversaire: Le baseball en progression à Saint-Jérôme

L’Association du baseball mineur de Saint-Jérôme (sous l’appellation les Orioles de Saint-Jérôme,  depuis deux ans) fête en 2018 son 65eanniversaire d’existence.

On entend souligner l’événement comme il se doit le mois prochain avec des événements qui seront annoncés prochainement.

Quelque 214 jeunes 

Est-il nécessaire de souligner que le fait que l’association ait atteint son 65eanniversaire est digne de mention, non seulement pour le nombre d’années, mais également parce que le sport a connu des heures plus difficiles, il y a quelques années, en raison d’un engouement certain pour le soccer.

À cet égard, le président de l’association, Patrick Cloutier, se réjouit qu’on puisse compter sur la participation de quelque 214 jeunes en 2018 (en comparaison de 191 l’année dernière) des catégories Atome à Midget.

Le président Cloutier est d’autant plus heureux (« ça fait longtemps qu’on n’a pas vu cela… ») de pouvoir aligner deux équipes Midget (une dans la classe A et l’autre dans la classe B), alors que « à cet âge-là, 75 % des jeunes travaillent (lire, ont un emploi d’été)».

Tournoi Bantam

Par ailleurs, c’est aujourd’hui (mercredi) que débute la 9eédition du Tournoi Provincial Bantam Saint-Jérôme.

On n’attend pas moins de 12 équipes dans la classe A et autant dans la classe B.

Des formations venues des régions Laurentides, Lanaudière, Montréal, Outaouais, Rive-Sud, Lac St-Louis et Québec.

Tous les rencontres en classe A sont présentées au parc Melançon, alors que celles en classe B prennent l’affiche au parc Schultz, sauf la finale qui sera tenue au parc Melançon le dimanche 15 juillet.

Les Orioles de Saint-Jérôme sont représentés par une formation dans le A et deux dans le B.

Aux dires du président Cloutier, «ça se joue sur le terrain, mais elles devront travailler fort…»,  puisqu’on s’attend à du baseball de bon calibre.

Chacun des 24 clubs impliqués est assuré de disputer deux parties au minimum, selon la formule d’une «fausse double élimination».

C’est-à-dire qu’on peut se permettre de perdre le premier match, mais pas le deuxième pour pouvoir progresser dans le tournoi.

L’année dernière, ce sont deux équipes issues de Saint-Léonard qui ont remporté les grands honneurs autant de la catégorie A que dans

le B.

 

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top