- PUBLICITÉ -
Train Lectrique

De passage à Station Shawbridge Microbrasserie et charcuterie de Prévost, Jean-François Lisée a échangé avec les gens présents. Photo Mychel Lapointe

Avec les péquistes des Laurentides: le P’tit Train du Nord revivrait … en version électrique !

«Je suis fier d’être aux côtés de Paul Saint-Pierre Plamondon, candidat dans Prévost, et de Marc Bourcier, député de Saint-Jérôme, afin de faire l’annonce de notre volonté d’offrir à la population des Laurentides une nouvelle offre de transport collectif électrique et porteur d’avenir tout en conservant les activités récréotouristiques offertes sur l’emprise ferroviaire » souligne Jean-François Lisée.

Les péquistes des Laurentides veulent ressusciter le P’tit Train du Nord, mais, cette fois-ci, en version navette électrique entre Saint-Jérôme et Piedmont / Saint-Sauveur en passant par Prévost.

Le chef du Parti Québécois était de passage à Prévost mardi dernier pour mettre le projet sur la voie.

Désengorger l’autoroute 15

Un projet qui, nous dit-on, mijote dans la tête des députés Marc Bourcier (Saint-Jérôme), Sylvain Pagé (Labelle) et Claude Cousineau (Bertrand) depuis un certain temps déjà et que fait maintenant sien le candidat péquiste de Prévost, Paul-Saint-Pierre Plamondon.

« Depuis des mois déjà je rencontre les citoyens de la circonscription de Prévost et les questions de l’environnement et de la mobilité sont au cœur de leurs préoccupations. Le “Grand déblocage” proposé par le Parti Québécois va mettre de l’avant un projet de navette électrique reliant Saint-Jérôme à Prévost, ce qui est bon pour désengorger l’autoroute 15, pour l’environnement et pour l’économie locale. Ceci s’ajoute aux autres mesures du grand déblocage, notamment l’ajout de départs entre Saint-Jérôme et Montréal et d’une voie réservée supplémentaire sur la 15. Cela démontre bien la volonté ferme du Parti Québécois de mettre fin aux bouchons de circulation qui gâchent notre qualité de vie et nuit à la qualité de notre environnement ! » de déclarer le candidat Saint-Pierre Plamondon.

Étude de préfaisabilité

Dans les faits, il faudrait un certain temps avant que les usagers embarquent dans ladite navette.

Selon ce qui a été avancé, le Parti Québécois s’engage à réaliser dès le début de son mandat les études de préfaisabilité avec pour objectif d’installer une navette électrique en bordure de la piste cyclable le P’tit Train du Nord entre Saint-Jérôme et Piedmont / Saint-Sauveur.

Par la suite, d’autres études suivraient afin de valider la faisabilité d’ajouter des tronçons plus au nord, soit jusqu’à Mont-Tremblant et éventuellement jusqu’à Mont-Laurier en passant par l’aéroport international de La Macaza.

«Ce projet améliorera la fluidité de la circulation sur l’autoroute 15 et la route 117, augmentera l’offre de transport en commun au nord de Saint-Jérôme et enlèvera des véhicules sur les routes. La navette électrique augmentera également l’offre de transport adapté dans les Laurentides. L’avantage des emprises ferroviaires du Parc linéaire, c’est qu’elles passent exactement où sont les concentrations de population» considère-t-on dans le camp péquiste.

 

 

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top