- PUBLICITÉ -
Dmocratie Saint Jrme 2

La conseillère indépendante Nathalie Lasalle.        Photo Mychel Lapointe

Avec Démocratie Saint-Jérôme: bientôt une opposition officielle à l’Hôtel de ville ?

Une nouvelle formation politique pourrait bientôt voir le jour, alors que le nom de Démocratie Saint-Jérôme a été réservé auprès du directeur général des élections du Québec (DGEQ) qui a accepté la demande formulée en ce sens, le 13 juin dernier.

Déposée par Pierre Jobin, un ancien organisateur politique de Équipe Maher-Vision Saint-Jérôme, la demande est supportée, notamment, par la conseillère indépendante Nathalie Lasalle (qui a quitté le parti de Stéphane Maher en mars 2018) et les anciens conseillers Mario Fauteux et André Marion, qui ont complété un mandat de quatre ans (2013-2017) sous la bannière d’Équipe Maher-Vision Saint-Jérôme avant d’être écartés en novembre dernier.

On sait qu’à la suite d’une plainte formulée par les deux ex-conseillers, le DGEQ a ouvert une enquête.

On dénote également sur la page Facebook la participation des ex-conseillers de Saint-Jérôme et candidats à la mairie en 2013 (Stéphane Maher ayant été élu par acclamation en 2017)  Martin Pigeon et Alain Langlois, de même que l’ex-conseillère Colette Thibault et Michael Njong, candidats défaits à l’élection de novembre 2017.

Le nom de l’actuel député de Saint-Jérôme, Marc Bourcier apparaît également sur la page Facebook depuis novembre 2017, mais on ne retrouve aucun commentaire de sa part.

L’autre conseillère indépendante, Johanne Dicaire, n’apparaissait pas lundi (9 juillet) comme membre de la page Facebook de Démocratie Saint-Jérôme.

 

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top