- PUBLICITÉ -
Bouvrette 1

Michel Bouvrette qui fait partie aussi de l’Association des auteurs des Laurentides raconte son périple sur le chemin de Compostelle.

Sur le chemin de Compostelle: Michel Bouvrette, un pèlerin dans la boue

Véronique Leblanc

Jeune retraité jérômien, Michel Bouvrette, a vécu un périple unique de marche spirituelle sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, un parcours de 250 kilomètres pendant 14 jours.

« J’avais envie de vivre une expérience au-delà d’un touriste marcheur, j’ai opté pour un voyage de pèlerin afin d’apprendre plus sur ma propre vie », explique l’auteur Michel Bouvrette dans son livre autoédité Un pèlerin dans la boue. Alors qu’il avait besoin de vivre pleinement le deuil de sa mère, Michel est parti rejoindre deux amis sur le chemin de Compostelle. Des copains de longue date avec qui il a participé à de nombreuses randonnées dans le cadre d’un groupe formé pour parler de paternité. Ils ont ainsi choisi de célébrer leur dixième anniversaire de la création de cette formation en vivant un voyage en France et en Espagne.

Croyant avoir tout prévu, il s’est fait surprendre par les aléas de Dame Nature. « J’ai choisi le titre d’un pèlerin dans la boue, parce que j’ai vécu dix jours de pluie sur 14, ça m’a affecté, mais j’ai malgré tout retrouvé la lumière et mon ombre au bout de ce chemin », raconte-t-il.

Une route semée d’embûches et de découvertes

Michel Bouvrette s’est heurté aussi aux perceptions différentes de ses compagnons de route. Réflexions et désillusions se sont entremêlées, une rupture amicale s’est manifestée au milieu du parcours. Heureusement, aujourd’hui, l’amitié est revenue encore plus forte et profonde.

Pour ce pèlerin, cette expérience a été un apprentissage pour lui. Il a fait la redécouverte de l’amour pour ses enfants et plus particulièrement sa fille. Dans les moments de découragement, sa progéniture l’accompagnait au quotidien. « J’avais une pensée pour un de mes proches chaque jour. »

Et que dire des rencontres enrichissantes de marcheurs en provenance des quatre coins du monde. Il a été entre autres touché par un Italien qui s’était perdu dans son travail. Un Coréen l’a aussi inspiré par son sens de l’organisation et sa zénitude.

« Tout chemin est un lieu de rencontre », citation d’André Bédard. C’est ainsi que vous commencerez à découvrir l’aventure de Michel Bouvrette, un poète sans prétention qui saura vous partager quelques conseils sans aucun but précis, si ce n’est que de vous apporter un peu de sagesse.

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle est un pèlerinage de la chrétienté médiévale dont le but est d’atteindre le tombeau attribué à l’apôtre saint Jacques le Majeur, situé dans la crypte de la cathédrale de
Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne. C’est un « Chemin semé de nombreuses démonstrations de ferveur, de pénitence, d’hospitalité, d’art et de culture, qui nous parle de manière éloquente des racines spirituelles du Vieux Continent »- (Benoit XVI, 2009)

 

 

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top