- PUBLICITÉ -
Operation

La police de Saint-Jérôme a émis 30 constats d’infraction concernant le non-respect du corridor de sécurité.

Opération «Corridor» à Saint-Jérôme: Cinquante conducteurs épinglés

Dans le cadre d’une opération «Corridor» conjointe, menée mercredi dernier en sol jérômien, les agents du Contrôle routier Québec et ceux du Service de police de la ville de Saint-Jérôme ont remis un constat d’infraction à une cinquantaine de conducteurs fautifs.

Rappelons que depuis le 5 août 2012, la loi oblige tous les conducteurs à respecter un corridor de sécurité sur les routes du Québec. Malgré cela, nous dit-on, autant les policiers, les contrôleurs routiers et les autres véhicules d’urgence constatent lors de leurs interventions sur la route que cette obligation n’est toujours pas respectée par plusieurs conducteurs.

Au cours de l’opération à Saint-Jérôme, les sept représentants de Contrôle routier Québec (dont cinq agents intercepteurs) ont émis 26 constats d’infractions dont 20 concernant le non-respect du corridor de sécurité, alors que les sept policiers de Saint-Jérôme impliqués dans la démarche ont décerné 36 constats d’infractions, dont 30 concernant le non-respect de ce même corridor de sécurité.

Et la facture était salée!

Les conducteurs fautifs pouvaient se voir remettre une contravention variant entre 200 $ et 300 $, en plus de perdre quatre points d’inaptitude sur leur permis de conduire.

On rapporte que depuis l’entrée en vigueur du corridor de sécurité, c’est près de 400 constats d’infraction qui ont été émis par Contrôle routier Québec à des conducteurs de véhicules commerciaux et de véhicules lourds n’ayant pas respecté le corridor de sécurité.

Corridor de sécurité

C’est à la suite du décès de Vincent Roy, policier de Bromont, mort en service, que le corridor de sécurité a été instauré. Ce corridor est un espace sécuritaire qu’il faut laisser entre votre véhicule et un véhicule de police, un véhicule de Contrôle routier Québec, une ambulance, un véhicule d’un service d’incendie, une dépanneuse ou un véhicule de surveillance qui est immobilisé sur le chemin public lorsque que sa flèche jaune lumineuse, ses gyrophares ou ses feux clignotants sont actionnés.

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top