- PUBLICITÉ -
Bourcier

Photo Mychel Lapointe - Lundi, les deux plus récents députés péquistes de Saint-Jérôme, Marc Bourcier et Pierre Karl Péladeau, ont regardé, en même temps que les gens présents, un document vidéo faisant état du bilan de la dernière année.

Marc Bourcier sera candidat à l’investiture péquiste

Le député de Saint-Jérôme, Marc Bourcier, sera candidat à la prochaine investiture du Parti québécois (PQ) de Saint-Jérôme.

Le principal intéressé l’a annoncé lundi soir dernier alors qu’il dressait le bilan de sa première année à titre de député.

«Le vent va tourner…»

Qui plus est, celui qui a succédé à Pierre Karl Péladeau (il était présent lundi soir) évalue qu’il a de bonnes chances de gagner, malgré les sondages qui ne favorisent pas le PQ actuellement.

«Les sondages sont à la politique ce que la météo est aux vacanciers…», a lancé M. Bourcier, en boutade, avant de prédire que «d’ici octobre 2018 [date de la prochaine élection au Québec], le vent va tourner. Saint-Jérôme va changer la donne. Nous avons la capacité de rebondir…», disait-il devant ses partisans réunis au Cerbère Resto-Pub de Saint-Jérôme.

Son bilan

Par ailleurs, avant de s’adresser aux militants, Marc Bourcier a présenté (sur support vidéo) le bilan de ses 12 premiers mois à titre de représentant des citoyens de Saint-Jérôme à l’Assemblée nationale.

«J’avais promis, lors de ma campagne électorale en 2016, d’être un député très présent dans le comté et d’être au service de tous les citoyens. Je suis donc très fier du bilan qui vous est présenté aujourd’hui parce qu’il démontre clairement que j’ai tenu parole», disait-il.

Le bilan du député Bourcier, remis aux journalistes lundi soir, fait état d’un montant total de 100 000 $ versés en 2017 à 130 organismes, d’interventions dans 83 dossiers «cas de comté» et d’une centaine de sorties publiques.

«J’adore aller à la rencontre des gens. On jase, on rit, ils me racontent toutes sortes de choses. C’est vraiment stimulant ce genre d’interaction surtout lorsque je rencontre des centenaires. Il y en a beaucoup à Saint-Jérôme et chaque fois, je les écoute avec attention me raconter des histoires passionnantes», note-t-il.

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top