- PUBLICITÉ -
Fauteux

Mario Fauteux. Photo Facebook

À l’intention de Gilles Robert: «Je lui demande de respecter son serment…» – Mario Fauteux

«J’ai été stupéfait de lire que Gilles Robert dit que ça ne l’atteint pas»,note Mario Fauteux.

Au cours d’un appel logé à nos bureaux jeudi matin dernier, l’ancien conseiller de la Ville de Saint-Jérôme a tenu à apporter ce commentaire (et d’autres) relativement à un texte publié dans notre édition du 27 juin dernier où le conseiller actuel et promaire, Gilles Robert, dit qu’il ne se sent pas «atteint»par les remarques le visant (de même que le maire Stéphane Maher, le conseiller Benoît Beaulieu et l’adjoint exécutif Simon Geraghty) de la part des conseillères indépendantes Nathalie Lasalle et Johanne Dicaire qui ont, tour à tour, quitté l’Équipe Maher-Vision Saint-Jérôme au cours des trois derniers mois.

La crise

La chose étant, selon M. Fauteux, que c’est la nomination de Gilles Robert à titre de maire suppléant pour une longue période, de même que celle de Benoit Beaulieu au comité exécutif qui serait, selon lui, à l’origine d’un différent au sein de l’Équipe Maher.

«C’est la nomination de Gilles Robert et celle de Benoit Beaulieu qui a déclenché la crise à Vision Saint-Jérôme. Ça nous a été imposé alors qu’on souhaitait des rotations à ces postes», affirme Mario Fauteux qui tient à préciser que, dans le cadre d’un dépôt lors de l’assemblée régulière du mois de mai dernier Benoit Beaulieu et Johanne Dicaire ont été remplacés au comité exécutif par les conseillers Sophie St-Gelais et François Poirier (vérification faite sur le site de la Ville de Saint-Jérôme, c’est effectivement les noms de Mme St-Gelais et M. Poirier qui figurent aux procès-verbaux des plus récentes séances du comité exécutif).

Honorer son serment

Par ailleurs, Mario Fauteux dit souhaiter que Gilles Robert honore le serment qu’il a prononcé dans des fonctions différentes de celles qu’il occupe aujourd’hui.

«Quand M. Robert dit qu’il a une réputation sans tache, je l’interpelle. Quand il est devenu député (en 2008, de l’ancien comté de Prévost devenu le comté de Saint-Jérôme), il a prêté serment. Je lui demande de respecter son serment et de dire à l’enquêteur du directeur général des élections(on se souvient qu’une enquête du DGEQ a été déclenchée)ce qui s’est passé lors de mon expulsion de Vision Saint-Jérôme (peu de temps avant la mise en candidature en vue de l’élection municipale de l’automne dernier). Je souhaite qu’il agisse comme un témoin et non un complice… À cette occasion, Stéphane Maher a fait de la malversation en m’offrant un poste dans un organisme. Gilles Robert, sait pertinemment que c’est illégal. Qu’il ne se défile pas et qu’il agisse en témoin…», indique M. Fauteux.

 

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top