- PUBLICITÉ -
Ila 05 Sainte Sophie

Photo Mychel Lapointe - Le secteur de l’école Jean-Moreau préoccupe les élus de Sainte-Sophie sur le plan de la sécurité.

La sécurité au cœur des priorités à Sainte-Sophie

La sécurité, particulièrement celle des enfants à proximité de l’école Jean-Moreau, se retrouve au cœur des priorités des édiles de Sainte-Sophie pour le présent mandat qui s’amorce.

«Nous avons plusieurs travaux à réaliser au niveau des routes de la municipalité. Des travaux d’asphaltage notamment, mais d’autres ordres également… C’est vrai particulièrement dans le noyau villageois. À cet égard, le dossier de la route de contournement représente un dossier prioritaire pour nous… Je pense notamment aux enfants qui marchent sur la rue Masson pour se rendre à l’école Jean-Moreau. La circulation des camions est importante dans le secteur. Je pense autant à la sécurité des enfants que celle des adultes…», exprime la mairesse Louise Gallant, qui dit attendre des actions concrètes d’Hydro-Québec et de Bell Canada sur le plan de l’enfouissement des fils.

Toujours question de sécurité des citoyens, les élus ont à travailler, nous dit la mairesse, au niveau de «sentiers multiservices» (lire pistes cyclables) dans des secteurs névralgiques de la municipalité (sur la rue Godard, entre autres) pour les piétons, cyclistes et usagers de fauteuil roulant.

«Sainte-Sophie comportant plusieurs résidences de personnes âgées, il faut également penser à leur donner accès, en toute sécurité, aux commerces de proximité», précise Louise Gallant.

Garage municipal et loisirs

Autres projets sur la table, ceux d’un nouveau garage municipal (l’actuel étant devenu désuet et moins fonctionnel) et des chalets de loisirs dans différents parcs municipaux.

En ce qui concerne le garage municipal, la réflexion portera sur la possibilité (plus que probable) de la construction d’un nouveau bâtiment plus grand et mieux aménagé que l’actuel au niveau des installations.

Quant aux loisirs, la mairesse parle d’«améliorer les pavillons actuels de façon à subvenir aux besoins pour les années à venir».

D’ailleurs, quand il est question de loisirs et autres aspects de la vie municipale, Mme Gallant n’hésite pas à dire que «nous sommes chanceux d’avoir autant de bénévoles dévoués…»

En outre, sur le plan personnel et en fonction des résultats des derniers scrutins, Louise Gallant se retrouve encore la seule femme au conseil des maires de la MRC de La Rivière-du-Nord.

Parler fort

Ce qui ne semble pas la déranger outre mesure.

«Je n’ai pas de problème avec mes collègues masculins (dont Paul Germain de Prévost et Xavier-Antoine Lalande de Saint-Colomban qui ont participé la semaine dernière à leur première séance de la MRC). Je suis capable de parler fort quand c’est nécessaire.»

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top