- PUBLICITÉ -
Lection

Il y a une dizaine de jours, le chef de la CAQ, François Legault, est venu à Saint-Jérôme présenter son candidat Youri Chassin. Photo Mychel Lapointe

Comtés de Saint-Jérôme, Prévost et Argenteuil: le tableau des candidatures se précise…

Les choses commencent à se préciser dans la région en vue du scrutin provincial d’octobre prochain.

Saint-Jérôme

Dans le comté de Saint-Jérôme, on sait déjà depuis un certain temps que le député péquiste sortant Marc Bourcier sollicitera un renouvellement de mandat, après avoir été élu en décembre 2016 à la faveur d’une élection partielle (suite à la démission de Pierre Karl Péladeau).

Dimanche dernier, le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, était de passage au Théâtre Gilles-Vigneault de Saint-Jérôme pour venir présenter son candidat.

C’est à l’économiste Youri Chassin qu’il a décidé de confier le mandat de représenter sa formation politique.

« Youri a été vice-président de la Fédération universitaire du Québec et il a été membre du Conseil permanent de la jeunesse. C’est comme ça que nous nous sommes connus il y a presque 20 ans, alors que j’étais ministre de l’Éducation et de la Jeunesse. Ce qui nous unit en premier lieu, c’est ce désir de faire de l’éducation une véritable priorité nationale. Youri a aussi l’ambition d’un Québec prospère. Tout comme lui, je suis convaincu que le Québec peut et doit faire mieux », a dit M.Legault à cette occasion.

Alors que le principal intéressé, natif de Sainte-Agathe-des-Monts, parle de «promouvoir Saint-Jérôme comme endroit stratégique».

« Vous trouverez en moi un ambassadeur énergique et optimiste. Il faut promouvoir Saint-Jérôme pour en faire un endroit stratégique où fonder une entreprise et où créer des emplois de qualité qui bénéficieront à toute la communauté. La région vit un boom démographique ces dernières années. Avec la croissance de la population et de l’activité économique apparaissent toutefois de nouveaux enjeux. Pour soutenir ce développement, les services de transport et en santé doivent être adaptés pour répondre aux besoins. Il n’est pas normal que les trains de banlieue soient en retard, ou pire, annulés et que l’urgence de l’hôpital de Saint-Jérôme déborde autant. Je veux offrir aux citoyens de Saint-Jérôme le choix de l’ambition pour le Québec entier et pour la capitale des Laurentides» indique-t-il.

Reste à connaitre l’identité des candidats du Parti libéral du Québec et de Québec solidaire.

Prévost

Dans le nouveau comté de Prévost (Sainte-Sophie, Saint-Hippolyte et Prévost), on connaît déjà la candidate du Parti libéral du Québec en la personne de Naömie Goyette.

Mme Goyette est propriétaire du restaurant La Petite Charrette à Sainte-Adolphe-d’Howard. Elle oeuvre également dans de multiples organismes de bienfaisance. La mère de famille siège notamment sur le conseil exécutif du Book Humanitaire de Saint-Jérôme en plus d’être présidente d’honneur pour la campagne de la jonquille 2018 de la Société canadienne du cancer.

Elle avait tenté sa chance lors de l’élection partielle dans le comté de Saint-Jérôme, remportée par l’actuel député péquiste Marc Bourcier.

Du côté du Parti québécois, c’est samedi prochain (21 avril) à l’école Val des Monts de Prévost que se tiendra l’assemblée d’investiture alors que Karine Gauvin et Paul St-Pierre Plamondon sont sur les rangs pour représenter la formation à la prochaine élection.

La Coalition avenir Québec (CAQ) et Québec solidaire n’ont pas encore fait connaître leur candidat respectif.

Argenteuil

Dans Argenteuil (Saint-Colomban), il faudra voir ce qu’il adviendra dans le dossier du député sortant Yves St-Denis.

Le Parti québécois y sera représenté par Patrick Côté, alors que les candidats de la Coalition avenir Québec et

Québec solidaire sont à être dévoilés.

 

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top